Stress, émotions et santé: où en sommes nous?

Dr Nathalie Rapoport-Hubschman

Paroles et musique: pour mieux communiquer

gramophone

On le sait, le contenu d’un message est véhiculé par des canaux qui ne sont pas uniquement liés à la parole. Les mots que nous utilisons ne représentent qu’une petite portion du message que nous faisons passer. Notre attitude, le comportement non verbal, un regard direct et une posture assurée ou encore un regard évitant et des épaules tombantes, en disent bien plus que les mots que nous utilisons. Des travaux passionnants ont d’ailleurs été réalisés sur ce sujet. Ils sont résumés dans cette vidéo en anglais. (Notre comportement non verbal influence ce que nous sommes.)

Lorsque nous écoutons de la musique, c’est le plus souvent la mélodie qui attire notre attention. Dans un second temps, si on les comprend, on fait attention aux paroles. Mais elles ont fréquemment une importance secondaire.

C’est à peu près la même chose avec le langage. 

On oublie parfois que le ton que nous employons a lui aussi un impact fort sur le message que nous faisons passer ou que nous recevons. Un merci chaleureux nous fait il le même effet qu’un merci lancé de manière froide ou ironique ?

Les émotions transparaissent en effet fortement dans le ton que nous employons, et nous avons souvent tendance, il me semble, à l’oublier, en particulier lorsque nous nous adressons à nos proches.

De quelle manière parlons-nous à nos enfants, à notre conjoint ?

Il suffit parfois de faire abstraction des paroles et d’écouter la musique de ce que nous sommes en train de dire. Prenons un peu de distance et écoutons simplement le ton, la mélodie, comme dans une chanson…

De manière générale, de nombreux travaux ont maintenant confirmé que les femmes étaient plus sensibles que les hommes à ces différences de ton, plus sensibles à la composante émotionnelle véhiculée par le ton d’un message. Cela se vérifie que l’émotion en question soit la colère, le dégout, la surprise, la joie ou la tristesse.

Une étude récente suggère que cette différence homme – femme serait en partie liée aux estrogènes et à leur action sur le cerveau en coordination avec l’ocytocine, un neuropeptide fortement impliqué dans les comportements sociaux.

Lorsque nous communiquons avec les autres, faisons donc plus attention à la musique.

Elle est parfois plus importante que les paroles.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :